L’aviation et l’environnement

L’environnement est un sujet de plus en plus important au Canada. Être socialement responsables fait déjà partie des priorités des aéroports du Canada.

Au Canada, les projets de construction d’aéroports sont réalisés de manière à récupérer et à réutiliser le maximum de matériaux d’anciennes aérogares. Les technologies les plus récentes sont employées pour le chauffage, la ventilation et la climatisation afin d’améliorer l’efficacité énergétique. Aussi, les produits chimiques, comme le glycol servant au dégivrage des aéronefs, sont utilisés de façon très responsable pour minimiser leur impact sur l’environnement.

L’aviation et les émissions

Bien que l’aviation soit une industrie représentant une énorme valeur économique pour le Canada, les aéroports du Canada reconnaissent aussi que cette industrie a un impact sur l’environnement, même s’il n’est estimé qu’à 2 % des émissions du monde entier.

À mesure que le transport aérien continue de croître, le secteur canadien de l’aviation prend des mesures pratiques et proactives pour limiter les émissions et leur impact sur l’environnement. Qu’il s’agisse d’aéronefs consommant moins de carburant ou de changements opérationnels visant à réduire les temps de circulation au sol, les intervenants du secteur canadien de l’aviation travaillent tous ensemble pour réduire l’impact de l’aviation.

Les aéroports du Canada tentent aussi de dissiper les mythes qui entourent l’impact de l’aviation sur l’environnement. Le saviez-vous?

  • L’aviation ne représente que 2 % des émissions mondiales de CO2 provenant de combustibles fossiles. Ce taux pourrait atteindre 3 % d’ici 2050.
  • À 23 %, les transports sont à égalité avec l’agriculture en ce qui concerne l’émission de gaz à effet de serre, après les secteurs de l’énergie et de l’utilisation des sols.
  • L’aviation ne représente que 12 % des émissions de CO2 de tous les modes de transport, par rapport à 76 % pour le transport routier.
  • Environ 80 % des émissions de gaz à effet de serre proviennent des vols passagers de plus de 1 500 km, pour lesquels il s’agit de la seule solution pratique.
  • Les aéronefs d’aujourd’hui sont 70 % plus écoénergétiques qu’il y a 40 ans. Aussi, l’exploitation aérienne a déjà connu une amélioration de 20 % depuis 10 ans.

Il est important de savoir que le secteur de l’aviation travaille continuellement à trouver des stratégies d’atténuation et de réduction qui ont un effet positif réel sur l’impact environnemental.

Celles-ci comprennent le Conseil international des aéroports (ACI) avec le Programme d’accréditation contre le carbone pour les aéroports (il y a 14 aéroports canadiens à ce jour, et d’autres s’ajouteront); des investissements stratégiques dans l’obtention de matériel de servitude au sol et de véhicules électriques, de nouveaux bâtiments écologiques LEED; l’accent accru sur le développement de biocarburant durable et la modernisation de la gestion de la circulation aérienne afin de rehausser les gains d’efficacité et réduire l’emploi de carburant.

Les aéroports du Canada sont fiers de leur contribution aux possibilités économiques et sociales des Canadiens – et nous sommes tout aussi fiers du chemin que nous avons parcouru en tant que citoyens du monde responsables et réceptifs dans la lutte contre le changement climatique.

Le CAC soutient activement Enviro.Aero

Le partenaire international de CAC, Airports Council International, soutient activement le site Web d’Enviro.aero.

Il existe de nombreux mythes et faussetés au sujet de l’impact de l’aviation sur l’environnement. Le site Web d’Enviro.aero qui a été créé pour rétablir les faits contient des informations détaillées sur le changement climatique, sur l’impact environnemental de l’aviation, ainsi que sur les progrès réalisés au cours des 50 dernières années pour réduire les émissions. Il fournit également des informations sur les programmes de compensation des émissions de carbone et d’échange de droits d’émission.

Enviro.aero a été mis en place par l’Air Transport Action Group. L’ATAG est la seule organisation mondiale qui rassemble des organisations et des entreprises de l’industrie du transport aérien qui se sont engagées à améliorer leurs infrastructures et à relever les défis environnementaux de l’industrie. Ses membres comprennent des transporteurs aériens, des aéroports, des constructeurs, et des fournisseurs de services de la navigation aérienne.